Mozambique: Plus de 600 femmes et filles contraintes à l’esclavage par les djihadistes
AFP

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 101 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

L’ONG Human Rights Watch estime que depuis 2018, au nord du Mozambique, un groupe lié à l’État islamique a kidnappé et asservi plus de 600 femmes. Certaines ont même été vendues.

Les militants islamistes qui opèrent depuis trois ans dans le nord du Mozambique ont enlevé et placé en esclavage plus de 600 femmes et filles depuis trois ans, affirme un rapport de Human Rights Watch (HRW) publié mardi. «Un groupe armé lié à l’organisation État islamique (EI) a, depuis 2018, enlevé et placé en esclavage plus de 600 femmes et filles dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique», affirme l’organisation de défense des droits humains.

Certaines ont été libérées par l’armée mozambicaine et les forces étrangères qui se sont déployées, cette année, en soutien dans cette région, théâtre de raids djihadistes depuis octobre 2017, ajoute HRW sans en donner le nombre.

Vendues pour plus de 500 francs

Ces femmes et filles ont été enlevées par les djihadistes, désignés localement sous le vocable de al-shabab, lors de raids contre des villes et villages. Elles sont soumises à des mariages forcés et des abus sexuels, puis forcées à travailler au service des militants, selon HRW. Certaines ont été «vendues» à des militants étrangers pour des sommes variant entre 600 et 1800 dollars (de 555 et 1665 francs), ajoute l’organisation.

«Un nombre indéterminé de femmes et filles sont toujours en captivité au Mozambique et sont victimes d’abus quotidiens – esclavage et viols – de la part des combattants al-shabab», affirme Mausi Segun, directrice pour l’Afrique de HRW. L’ONG a travaillé à partir d’entretiens avec des personnes enlevées et libérées, avec leur famille, et avec des responsables des services de sécurité et du gouvernement du Mozambique.

Les violences qui frappent le nord du Mozambique, qui renferme d’importants gisements de gaz naturel, ont fait au moins 3578 morts, dont 1575 civils, selon l’organisation de suivi des conflits armés, Acled. Plus de 800’000 Mozambicains ont également été déplacés par le conflit, selon les autorités mozambicaines et les Nations unies. Depuis juillet, plus de 3100 soldats africains, européens et américains ont été déployés au Cabo Delgado, en soutien aux forces armées mozambicaines.

mardi 7 décembre 2021

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement DouDouDiouf - Métropolicain en téléchargement Mr Dagher - Bénédiction en téléchargement DICK L'EPHPHATA - Je Gravirai les marches en téléchargement Ella SARA - All Glory to God en téléchargement
Princesse Ariane - Dimension Nouvelle en téléchargement Choeur Gospel Douala - en téléchargement FA DIESE - Au delà des frontières En téléchargement Rostand Mballa - Tu es ma préférée en téléchargement Mathématik - Soudée en téléchargement