A PROPOS DE… une honteuse agression de deux journalistes camerounais à Paris par les terroristes de la B.A.S. (Brigade anti-sardinard)
Par François Zo'omévélé Effa

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 80 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Ils ont franchi le Rubicon, jeudi après-midi à Paris, ces terroristes de la B.A.S (Brigade anti-sardinard). Criminels et terroristes, c’est ce qu’ils sont, ces soi-disants révolutionnaires d’une brigade qui se dit « anti-sardinard ».

Afin de comprendre quelle est la vraie nature de ces minables, ces vrais attardés mentaux, c’est une bande qui s’est constituée aux approches des dernières élections présidentielles au Cameroun, en 2019. Ils avaient décidé de terroriser des artistes camerounais et assimilés qui soutiennent le président Biya et son régime. Aussi, ont-ils manifesté des opérations coup-de-poing et de violences en agressant les artistes camerounais qui se produisaient en France : Ben Decca, K. Tino, et bien d’autres encore. Plusieurs concerts furent annulés, et l’on se souvient de la correction magistrale que l’artiste Mamadou Ahidjo leur avait infligée lors de son spectacle à Strasbourg…

Comme si cela ne suffisait pas, ils s’en sont pris aux ambassades et représentations diplomatiques du Cameroun en France, en Suisse, en Belgique… Ils ont saccagé ces ambassades, brûlant le drapeau camerounais, les photos du président du Cameroun, déféquant et urinant sur les bureaux, en proférant des discours haineux contre le régime présidentiel, et particulièrement le Président et sa tribu, les Bétis. Ils sont allés harceler le président Biya dans son hôtel à Genève, puis à Lyon, lors d’un séjour officiel du président camerounais. Cette agression contre ces journalistes camerounais est loin d’être idéologique. C’est le résultat d’une haine tribale que vomit tous les jours un certain Monsieur Nganan. Je l’ai appelé Monsieur! Ce Nganan qui, tous les jours, pousse à la haine tribale, invitant clairement à tuer, oui, j’ai bien dit « tuer », à assassiner tous les Boulous, tous les Bétis, et tout ce qui serait apparenté au président Biya.

C’est un appel au génocide. J’ai oublié de vous dire l’essentiel : c’est qu’il est Bamiléké, ce Nganan, et proclame une guerre tribale entre Boulous et Bamilékés.

Le fin mot de cette histoire, de cette agression, est que la télévision panafricaine Télésud, qui émet depuis Paris, vient d’être achetée par Monsieur Jean-Pierre Amougou Belinga. Ce dernier, qui est dans la communication depuis un certain temps, est déjà patron de radios et de télévisions en Afrique. Les deux journalistes qui ont été agressés font partie de la nouvelle équipe de Télésud qui se met en place. Je ne peux m’empêcher de traiter ces agresseurs de la B.A.S. d’énergumènes, car le journaliste que je suis ne peut accepter quelque agression ou attaque que ce soit contre mes confrères. Le mouvement de la B.A.S. est presque entièrement composé de Bamilékés, fourvoyés dans la haine. Il est à noter que la majorité des médias privés au Cameroun, télévisions et radios, sont aux mains des hommes d’affaires bamilikés. Jamais, au grand jamais, aucun Béti, aucun Bassa, aucun Sawa ne s’est opposé ni n’a affronté ces médias tenus par des hommes d’affaires bamilékés. Pour le Cameroun et les Camerounais, Canal 2 International, Equinoxe, Vox Africa, STV 2 sont des médias tenus par des nationaux dont ils sont fiers. Le but de la bande tribaliste à Nganan, cette B.A.S. génocidaire, n’arrivera pas à ce but.

Le Cameroun ne sera pas en feu, il n’y aura pas de guerre Boulous contre Bamilékés, mais ces va-nus-pieds, dont la majorité est faite de sans-papiers, de faux demandeurs d’asile politique et de bandits de grand chemin seront, je le souhaite, arrêtés et jugés par les autorités françaises. Il est temps que le M.R.C. de Monsieur Kamto se démarque définitivement de ces voyous, que la grande majorité des Camerounais et des Africains vomit.

François Zo’omevele Effa

vendredi 14 février 2020

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
Newsletter
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement