Gaza: le Conseil de sécurité de l'ONU impuissant à enrayer la crise
AFP

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 13 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Le Koweït a annoncé mardi vouloir une «protection internationale» pour les civils palestiniens dans la bande de Gaza, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies au cours de laquelle les États-Unis ont loué «la retenue» d'Israël face aux manifestants.

Une soixantaine de Palestiniens, dont huit mineurs, ont été tués lundi par des tirs israéliens à la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Un bébé est aussi mort après avoir inhalé des gaz lacrymogènes. Au moins 2400 Palestiniens ont aussi été blessés.

Membre non permanent du Conseil de sécurité, le Koweït va faire circuler incessamment un projet de résolution visant «à apporter une protection internationale aux civils» palestiniens, a annoncé son ambassadeur à l'ONU, Mansour al-Otaibi, sans autre détail.

La réunion du Conseil de sécurité a débuté par une minute de silence à la mémoire des victimes. Elle s'est achevée par des photos de groupes: d'abord des représentants de 15 pays arabes de l'ONU réclamant une «enquête indépendante et transparente»; ensuite de 8 pays européens (Suède, France, Royaume-Uni, Pologne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Italie), lisant à tour de voix un communiqué exigeant d'Israël «de la retenue» et «le respect du droit de manifester».

Déjà en décembre, lors de l'annonce du transfert de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, des votes avaient montré le très fort isolement des États-Unis sur la scène internationale à propos du conflit israélo-palestinien.

«Les violences doivent cesser», a clamé le coordinateur spécial pour le processus de paix au Proche-Orient, le Russe Nickolay Mladenov, qui s'exprimait devant le Conseil via une liaison vidéo depuis Jérusalem. «Il faut que tous les incidents fassent l'objet d'enquêtes complètes», a-t-il dit.

Pour l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, «Israël a fait preuve de retenue» lors des évènements lundi. «Aucun pays dans cette salle n'aurait agi avec autant de retenue que ne l'a fait Israël», a souligné la diplomate américaine.

Impasse

«Les États-Unis déplorent les morts, mais il y a beaucoup de violence dans la région», a-t-elle ajouté, en regrettant que le Conseil de sécurité de l'ONU ne parle pas assez de l'implication de l'Iran en Syrie et au Yémen.

Pour son homologue français, François Delattre, la réponse israélienne a été au contraire «inadéquate et disproportionnée». «Nous appelons les autorités israéliennes au discernement», a-t-il dit.

En estimant que le Hamas avait favorisé les violences, Nikki Haley a aussi affirmé qu'il n'y avait aucun lien entre l'inauguration lundi de l'ambassade américaine à Jérusalem et les manifestations palestiniennes. «Elle ne préjuge pas des négociations à venir», a-t-elle assuré alors que le processus de paix israélo-palestinien reste dans l'impasse.

«Le moment est venu de relancer ce processus», a souligné la Suède, à l'unisson de plusieurs pays, le Pérou ou la Bolivie, pour condamner les violences contre les Palestiniens et le nombre élevé de victimes. La Chine a réclamé «une enquête indépendante et transparente» sur les évènements de lundi.

L'ambassadeur palestinien auprès de l'ONU, Riyad Mansour, a demandé «d'arrêter ce massacre contre le peuple palestinien». «Ne décevez pas les espoirs» des Palestiniens, a-t-il réclamé au Conseil de sécurité, en déplorant sa «paralysie».

«Depuis un mois, Israël affronte des émeutes et non des manifestations ou des protestations», qui ont pour objectif de franchir la frontière afin de «tuer des Israéliens», a dénoncé de son côté l'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon. Le diplomate, qui s'exprimait alors que Nikki Haley avait quitté la salle, a accusé le Hamas de favoriser les violences.

mercredi 16 mai 2018

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement