Sony autorise une sortie "limitée" de "The Interview"
ats

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 892 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Sony Pictures a finalement autorisé une sortie en salles "limitée" du film "L'interview qui tue!", le 25 décembre aux Etats-Unis. Cette annonce est intervenue alors que la Corée du Nord a à nouveau été privée de connexion internet, au lendemain d'une première coupure générale de neuf heures, selon une société de cybersécurité.

Le film sortira le jour de Noël, comme le studio de cinéma l'avait initialement prévu, dans "plus de 200 salles", selon une porte-parole de Sony Pictures. Il aurait bénéficié de quelque 2500 salles environ s'il avait été distribué dans les réseaux des grandes chaînes nationales de cinémas.

"Nous n'avons jamais abandonné l'idée de distribuer 'L'interview qui tue!' et nous sommes heureux que notre film sorte dans quelques cinémas le jour de Noël", a déclaré le directeur général de Sony Michael Lynton dans un communiqué.

Il a également expliqué que des efforts étaient actuellement entrepris pour rendre le film visible dans plus de cinémas et sur différentes plateformes de diffusion.

Cette décision a été saluée par Barack Obama qui avait estimé vendredi que le studio hollywoodien avait "commis une erreur" en cédant face aux tentatives d'intimidation, a dit la Maison Blanche dans la journée.

Pétition de 250 cinémas

Le réalisateur Seth Rogen s'est également réjoui mardi de cette décision, tout comme James Franco, l'un des acteurs du film.

Lundi soir, un groupement représentant au total 250 salles de cinéma indépendantes avait lancé une pétition sur internet. Le texte demandait à Sony de leur permettre de projeter la comédie controversée qui met en scène un complot fictif de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un.

Le FBI, chargé de l'enquête, avait indiqué avoir recueilli des éléments montrant que la cyberattaque avait été "parrainée" par la Corée du Nord qui avait exprimé son mécontentement envers le film dès le mois de juin. Pyongyang a démenti ces accusations.

Causes des coupures pas connues

L'annonce de mardi est intervenue alors que la Corée du Nord a été privée de connexion internet, au lendemain d'une première coupure générale de neuf heures. Celle-ci pourrait avoir été orchestrée en représailles à l'attaque informatique contre Sony Pictures, selon une société de cybersécurité.

La cause des coupures de réseau dans cette dictature communiste, où l'accès à internet est déjà restreint, ne sont pas connues en détail. Mais, selon les experts, elles seraient liées à des attaques informatiques par "déni de service".

Mardi, l'agence de presse gouvernementale nord-coréenne KCNA a publié un éditorial agitant de nouveau la menace de son arsenal nucléaire. Elle a aussi affirmé que "les Etats-Unis feraient bien de penser à deux fois à leur politique contre-productive hostile face" au régime communiste, l'un des plus fermés et répressifs du monde.

mercredi 24 décembre 2014

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement