LETTRE DE LA SEMAINE A LA JUSTICE IMPERIALISTE FRANCAISE
par François Zo’omevele Effa

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 354 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Mesdames et Messieurs du tribunal parisien qui jugez le vice-président de la République Equato-Guinéenne,

J’ai l’horreur de constater que vous avez osé cette infamie. Depuis le 19 juin dernier, vous tenez un procès contre un dirigeant africain, Théodorin Obiang. Vous lui reprochez d’avoir des biens africains mal acquis, qu’il aurait investis à Paris. Ce procès, qui n’a aucune raison d’avoir lieu en France, est le fait d’une plainte déposée par deux ONG : l’association Sherpa et Transparency International.


Ce qui révulse les Africains, pendant la tenue de ce procès, c’est le zèle que vous mettez à vouloir démontrer que la raison du plus fort est vraiment la meilleure. C’est bien français, ça ! Qu’un président africain ait volé son peuple ou qu’il ait commis des exactions dans sa gouvernance, il est normal qu’il rende des comptes à son peuple par un tribunal de son peuple. Vous qui prétendez être du pays des droits de l’homme, de la bonne gouvernance, de l’égalité… bla, bla, bla, bla, comment avez-vous pu accepter que Paris et ce tribunal puissent avoir la légitimité de cette mascarade impérialiste ?

Il s’agit pour moi de crier ce scandale au monde entier, car vous osez appeler ce procès « procès des biens mal acquis ». Je voudrais vous rappeler que vous, la France, ainsi que les autres puissances coloniales impérialistes et esclavagistes, néo-colonialistes et françafricaines, vous ne vivez que sur des biens mal acquis.

Toutes les richesses que vous a rapportées la traite des nègres sont des biens mal acquis.

Toutes les richesses que vous avez accumulées pendant la colonisation sont des biens mal acquis.

Toutes les matières premières que vous n’avez pas et que vous volez honteusement aux pays africains, avec la monnaie de singe, le franc CFA que vous avez institué, ce sont des biens mal acquis.

La liste est tellement longue, et vos exactions tellement évidentes qu’il ne vous vient même plus à l’esprit de vous dire que le pétrole que vous ne produisez pas, qui vient d’Afrique et pour lequel vous provoquez des guerres comme au Congo Brazzaville ou au Biafra, est un bien mal acquis.

L’uranium, que vous ne produisez pas mais que vous pillez avec vos cols blancs par l’intermédiaire d’Areva, cet uranium sans lequel vous ne seriez pas une puissance atomique et énergétique, est un bien honteusement mal acquis.

Le bois précieux des forêts africaines, que vous exploitez depuis des siècles au Congo, au Cameroun, au Gabon… sans jamais reboiser quoi que ce soit, créant ainsi le désastre écologique, que vous ne dénoncez jamais, même pendant la COP 21, est un bien mal acquis.

Vous reprochez à Théodorin Obiang Nguéma de dépenser 5,7 M d’euros pour l’achat d’une quinzaine de voitures, plus de 18 M d’euros pour l’achat de la collection d’art de Pierre Berger et d’Yves Saint-Laurent, des millions d’euros pour des bijoux, des lots de bouteilles Romanée-Conti, la liste est longue. On pourrait croire que ces biens sont mal acquis parce qu’il les aurait volés en France. Tout cela a été acheté, et ces milliards d’euros ont fait l’objet de transactions de banque à banque. Ces Français qui ont vendu ces biens devraient être cités comme complices, comme receleurs. Et que ferez-vous donc de ces biens ?

Nous, nous le savons, car vous avez l’habitude de confisquer tout cela, comme le château de l’Empereur Bokassa, les comptes en banque en milliards du feu Président Mobutu…

Vous avez déjà mis en place une institution « attrape-nègres », la Cour pénale internationale, dans laquelle ne sont jugés et condamnés que les Africains. Et, souvenez-vous, pour avoir pratiqué l’apartheid, emprisonné et torturé Mandela et les siens, il a été décerné à l’ancien président De Klerk, ce tortionnaire, un prix Nobel de la paix, en même temps qu’à son prisonnier torturé, Mandela.

Le 21 octobre dernier, un train de la mort d’une société de chemin de fer dont Bollorée est le grand patron a fait un terrible accident qui a coûté des centaines de vies humaines camerounaises, sans compter les accidentés. Accident de négligence, pour lequel Bollorée n’a jamais été poursuivi. Il continue d’exploiter, ce même Bollorée, des lignes de chemin de fer dans plusieurs pays africains et dirige des ports. Ca aussi, c’est des biens mal acquis. Il n’y a pas longtemps, en France, un scandale a éclaboussé la campagne électorale présidentielle. L’un des candidats, et pas n’importe lequel, l’ancien premier ministre, François Fillon, a été disqualifié, car il traînait des casseroles de bien mal acquis. Il n’y aura jamais de procès.

Il est hors de question dans mon propos de soutenir ou de légitimer les Africains et les chefs d’états africains qui voleraient leur peuple. Mais ce n’est pas à la France et à ses tribunaux de les juger et de les jeter en pâture, alors qu’elle est la championne de cet exercice.

Quand on sait que les princes du Qatar achètent des hôtels, des équipes de football à Paris, et presque tous les Champs-Elysées, nous nous demandons si un jour on pourra parler à haute voix de leurs biens mal acquis. D’autant plus qu’ils sont soupçonnés, ces princes, d’être artisans d’une certaine terreur qui sévit dans le monde entier ces derniers temps. De grâce, aujourd’hui, arrêtez de demander en même temps à des politiques d’origine africaine de dire « VIVE LA FRANCE ! »

Mesdames et Messieurs, je sais que vous n’êtes pas prêts de changer. Mais sachez qu’une jeune génération d’Africains qui seront bientôt au pouvoir, comme votre président actuel, vous regarde et agira en conséquence, très très bientôt. Elle organisera en Afrique le procès des biens mal acquis, mais vraiment très mal acquis par la France et tous ceux qui pillent l’Afrique.
Je ne vous salue point.

François Zo’omevele Effa

vendredi 30 juin 2017

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
Newsletter
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement