INTERVIEW SYMPOSIUM POUR EKILAFRIKA
par François Zoomevele Effa

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 491 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Médecin Urgentiste et Praticien Hospitalier en France, le Dr Armand NGHEMKAP est une figure emblématique de la diaspora médicale camerounaise. Il a fait de la lutte contre les morts subites sportives et les AVC au Cameroun son cheval de bataille. Désormais chargé de communication de l'Association des Médecins Camerounais de France ( MedCam France ) qui organise son 1er symposium médical le samedi 8 avril prochain à Paris. Nous sommes allés à sa rencontre pour en savoir un peu plus.

Dr Armand NGHEMKAP : « Ce symposium est un cri de cœur de la diaspora médicale camerounaise »

Question 1 : Docteur, le 8 avril prochain à Paris, MedCam France dont vous êtes désormais le Responsable de la Communication, organise son 1er symposium médical. Pouvez-vous nous dire exactement de quoi il s'agit ?

- Pour tout vous dire, c'est un cri de cœur des Médecins de la diaspora camerounaise de France qui ont décidé de prendre leur responsabilité et de se réunir afin de réfléchir ensemble sur les moyens d'amélioration des conditions de vie sanitaire de nos frères et sœurs au Cameroun. Vous savez, la catastrophe ferroviaire d'Eséka nous a tous bouleversés. Ce 1er symposium de la diaspora médicale camerounaise de France aura lieu à l'occasion de la journée mondiale de la Santé le samedi 8 avril prochain sous le haut patronage de S.E.M Samuel MVONDO AYOLO, Ambassadeur de la République du Cameroun en France et en partenariat avec la représentation de l'Ordre Nationale des Médecins du Cameroun en France ( ONMC France ). Il se tiendra dans les locaux de l'Ambassade du Cameroun à Paris ce samedi 8 avril 2017 de 13H00 à 18H00. Il va permettre de mobiliser l'expertise et les compétences de la diaspora médicale camerounaise sur les enjeux majeurs de santé publique au Cameroun.

Question 2 : Quels sont les objectifs de MedCam France ?

- MedCam france est une nouvelle association. C'est une jeune association qui regroupe en France, les médecins camerounais de toute origine et indifférémment de leur spécialisation. Elle a vraiment pour ambition de référencer d'ici quelques années l'ensemble des Médecins Camerounais de la diapora médicale camerounaise de france et on en dénombre plus d'un millier. La création de MedCam France a permis de répondre à une double demande, celle des Autorités consulaires Camerounaises qui souhaitaient avoir des interlocuteurs consensuels et en harmonie avec la diaspora médicale camerounaise et celle des Médecins camerounais en France qui souhaitaient avoir une plateforme de rencontre, d'échange et de partage de compétences. Une plateforme pouvant permettre de contribuer sans équivoque à l'amélioration du système sanitaire du Cameroun et ayant la capacité d'établir des partenariats franco-camerounais. L'existence de MedCam France permet désormais de fédérer, dynamiser, mutualiser les compétences médicales dans le but de mieux se connaître et de s'entraider afin d'améliorer la prise en charge de nos compatriotes en France et au Cameroun.

Question 3 : Quelles sont vos attentes pour le symposium médical du 8 avril prochain?

- Ce symposium qui réunira tous les amis du Cameroun a pour pricipal objectif d'être une plate-forme de rencontre, d'échange et de partage des compétences entre les Médecins Camerounais exerçant dans la diaspora et leurs confrères exerçant au Cameroun. Il a également pour objectif d'identifier la contribution et le soutien des médecins de la diapora camerounaise dont les compétences et les qualifications déjà très appréciés en Europe, pourraient être d'une utilité certaine pour le Cameroun. Le programme du symposium tient compte de ces objectifs.

Question 4 : Pouvons-nous connaître le programme prévu pour cette grande rencontre de la diaspora médicale camerounaise ?

- Le symposium est construit sur 4 thématiques : L'état des lieux du système sanitaire au Cameroun, le panorama de la démographie médicale au Cameroun et dans sa diaspora, la gestion des catastrophes sanitaires et la prise en charge des AVC au Cameroun. Les objectifs visés par les 2 premières thématiques sont d'identifier les zones d'action prioriaire pour des missions médicales, sanitaires ou humanitaires des Médecins Camerounais de la diaspora. Les autres objectifs visés par les autres thématiques de ce symposium sont de définir la meilleure stratégie de prise en charge des catastrophes sanitaires et des AVC au Cameroun. Ainsi, nous aurons des représentants du Ministère de la Santé et de l'Ordre National des Médecins Camerounais ainsi que plusieurs autres éminences du monde de la santé qui feront le déplacement depuis le cameroun et des quatres coins de la diaspora camerounaise pour édifier les participants.

Question 5 : Est-il uniquement réservé aux médecins ?

- Ce 1er symposium médical de la diaspora médicale camerounaise de France est gratuit et ouvert à toutes les professions médicales et paramédicales mais une inscription préalable est obligatoire. Je profite d'ailleurs de cette interview pour lancer un appel aux Médecins, Chirurgiens Dentistes, Pharmaciens, Biologistes, Infirmiers et Kinésithérapeutes à se rendre sur le site de l'association des Médecins Camerounais de France ( www.medcamfrance.fr ) ou sur sa page facebook ( MedCam France ) afin de faire leur inscription s'ils veulent participer à ce symposium. Le nombre de places étant limité, seules les premières inscriptions auront l'opportunité d'être validées. Nous sommes également joignables par téléphone au +33661863852 ou + 33627085090 pour toute information complémentaire.

Question 6 : Docteur, vous avez fait de la lutte contre les morts subites sportives votre cheval de bataille et vous avez d'ailleurs publié plusieurs articles sur le sujet. Nous constatons que depuis le début de l’année 2016, des footballeurs en activité ont trouvé la mort, dont le regretté Yannick MENGUE, un autre footballeur camerounais foudroyé le 6 février 2017 par une mort subite sportive lors d'un match de fooball au stade Boiron à Cusset près de Lyon. Comment comprendre cette résurgence des morts subites chez les sportifs? Le sport n'est-il pas finalement dangereux pour la santé ?

- Les publications médicales sont unanimes sur ce point : le sport n'est en aucun cas dangereux pour la santé. Le sport est plutôt bénéfique pour la santé car il est un facteur protecteur des maladies cardio-vasculaires à savoir des crises cardiaques et AVC. En fait, Le sport devient dangereux pour la santé humaine lorsqu'il est pratiqué de façon anarchique sans respect des règles de bases comme la réalisation d'une visite médicale d'aptitude à la pratique sportive. Une visite médicale qui permet de détecter les cardiopathies congénitales silencieuses et asymptomatiques ainsi que les coronaropathies. Dans un bon nombre de cas de morts subites sportives, les visites médicales n'ont pas été bien conduites suivant les règles de l'art à savoir avec la réalisation d'examens complémentaires de type ECG de repos, Echographie cardiaque ou Epreuve d'effort suivant l'âge du sportif. Lilian THURAM, NWANKWO KANU sont des sportifs de haut niveau chez qui on a découvert une cardiopathie congénitale silencieuse et ignorée grâce à des examens médicaux bien conduits, ce qui les a épargnés d'une mort subite sportive probable. Je conseille de ce fait au sportif de passer une visite médicale préalable avant de pratiquer leur sport préféré.

Question 7 : Vous vous êtes également donné comme cheval de bataille la lutte contre les Avc au Cameroun. Quand on parcourt vos publications, on se rend vite conte que vous êtes contre les évacuations sanitaires. Pourquoi cette prise de position, au demeurant, fort courageuse pour un médecin camerounais?

- La santé publique est aujourd'hui un des enjeux majeurs de l'émergence et du developpement durable du Cameroun. Actuellement nous constatons que les AVC font des ravages dans la société camerounaise avec plus de 20000 décès annuels. Il est évident qu'il y a au Cameroun une carence manifeste des outils diagnostics des AVC comme les scanners et IRM du fait d'une défaillance des plateaux techniques dans le système de santé camerounais. Ce manque de moyens financiers et de structures techniques hospitalières dignes de ce nom sont certes des causes non négligeables mais je pense à titre personnel qu'il faut désormais orienter notre système de santé vers une médecine préventive compte tenu des difficultés financières que rencontrent les Camerounais dans leur vie quotidienne et eu égard à l'absence actuelle d'un système d'Assurance Maladie Universelle au Cameroun. Aussi, Il me parait indispensable de réformer le système actuel de prise en charge des AVC au Cameroun en mettant en place une dynamique politique de sensibilisation des masses populaires au dépistage précoce des facteurs de risque d'AVC et à la reconnaissance des signes annonciateurs ou signes d'alerte d'un Accident Vasculaire Cérébral encore appelé Attaque Cérébrale ou AVC. Les évacuations sanitaires dans ce contexte me paraissent être un gâchis financier qu'on ne saurait se permettre lorsqu'on a pour ambition de rendre le Cameroun émergent à l'horizon 2035. C'est pour cette principale raison que j'ai toujours dit et publié que pour une meilleure prise en charge des AVC au Cameroun, au lieu de recourir à des évacuations sanitaires qui ne peuvent d'ailleurs être organisées dans les 3 heures requises pour une meilleure prise en charge médicale d'un AVC, des solutions plus économiques existent. En dehors de cette sensibilisation des masses populaires au dépistage précoce des facteurs de risque ainsi que la vulgarisation de la reconnaissance des signes d'alerte, les pouvoirs publics devraient désormais adopter une politique de modernisation des infrastructures médicales et de developpement des plateaux techniques de haut niveau en matière de diagnostic et de prise en charge thérapeutique des AVC au Cameroun. C'est ainsi qu'on pourra sauver beaucoup de camerounais, plus de la moitié des décès actuels au Cameroun par AVC. Et non par des évacuations sanitaires qui sont une injustice sociale flagrante.

Question 8 : Vous allez modérér une session sur la prise en charge des AVC au Cameroun, quels conseils donnez-vous aux Camerounais pour éviter le risque de survenue d’un Avc ?

- Pour lutter contre toute maladie cardio-vasculaire ainsi que les AVC, il faut adopter une bonne hygiène de vie à savoir adopter un mode d'alimentation saine et équilibrée, pas grasse, pas trop salée, pas trop sucrée, et riche en fruits et légumes. Il faut bannir l'alcoolisme, le tabagisme et aussi lutter contre la sédentarité qui favorise la surcharge pondérale et l'obésité. C'est ici que le sport trouve toute sa place par le biais de l'activité physique qui permet de lutter contre la sédentarité. Comme je ne cesse de le répéter, en matière d'AVC, l'adage « Prévenir vaut mieux que guérir » trouve toute sa signification. Aussi, le grand public doit surtout savoir que les personnes qui ont une saine hygiène de vie réduisent de plus de 80 % leur risque d'être victime d'un AVC. C'est pour cette raison que dans le cadre de la lutte contre les AVC au Cameroun et afin de réduire drastiquement le risque de survenue d'un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) chez les Camerounais, il m'a semblé nécessaire d'édicter 10 commandements qui sont:

1- Avoir une bonne hygiène alimentaire avec une alimentation saine et équilibrée en glucides , proteines et lipides car l'alimentation a une influence sur plusieurs facteurs de risque d'AVC. Cette alimentation doit être surtout pauvre en sel, riche en potassium et en magnésium et doit également être riche en fruits et légumes. Ce qui permet de diminuer le risque de survenue d'une HTA, d'un Diabète, d'une Hypercholestérolémie, et d'une Obésité.

2- Avoir une activité physique régulière et quotidienne afin de lutter contre la sédentarité et ses conséquences qui sont la surcharge pondérale et l'obésité.

3- Surveiller régulièrement sa Tension artérielle. Ce qui permet de dépister précocément une HTA silencieuse.

4- Contrôler régulièrement son taux de glycémie dans le but de dépister très rapidement un Diabète sous-jacent

5- Surveiller son taux de cholestérol afin de dépister précocément une Dyslipidémie sous-jacente.

6- Surveiller régulièrement son poids dans l'optique de détecter précocément une surcharge pondérale.

7- Eviter de fumer.

8- Eviter de consommer de l'alcool sans modération.

9- Eviter les situations de stress.

10- Consulter au moins une fois par an son Médecin, si on a des antécédents familiaux de maladie cardiaque, afin de dépister une maladie cardio-vasculaire sous-jacente et ignorée.

Question 9 : Docteur, peut-on vous contacter pour d'autres éléménts d'information sur les AVC? Si oui, Comment ?

On peut me contacter sans problème. J'ai fait de la lutte contre les morts subites sportives et contre les AVC au Cameroun mon cheval de bataille. Je demeure toujours à la disposition de tous ceux qui partagent ces combats et de ceux qui ont été touchés par mes messages de sensibilisation sur les maladies cardio-vasculaires et AVC. Comme je l'ai souvent dit, c'est l'ignorance qui nous tue et il est temps que nous changeons nos mentalités pour nous tourner vers un esprit de prévention santé et d'éducation pour la santé. C'est en ce sens que je diffuse tous les mercredis à partir de 10H15 ( heure du Cameroun ) sur la radio panafricaine MEDI1RADIO une chronique santé hebdomadaire intitulée « ALLO DOCTEUR ARMAND ». Vos lecteurs peuvent suivrent mes messages de sensibilisation sur les principales maladies qui détruisent notre société. Je suis également joignable par mail nghemkap@yahoo.fr et j'ai une page facebook qui est très fournie en information Prévention-Santé.

Docteur, notre rédaction vous remercie pour votre disponibilité et vous souhaite un ag

vendredi 7 avril 2017

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
Newsletter
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement