LES AVENTURES DE FAKA BILUMBA
par François Zoomevele Effa

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 753 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Il y a deux ans, alors que François HOLLANDE se préparait pour le sommet de Dakar, lui qui disait que la Françafrique , avec lui c'était fini, -quel mensonge- je vous narrais cette rencontre secrète extra - intelligible. Figurez vous qu'il va aller en Centrafrique et au Nigeria, et ...rebelote !

«Je m'adresse à toi. Tu te crois super président et ultra dirigeant de la francophonie, parce que tu es président de la France.Je suis Thomas SANKARA. Les tiens avaient ourdi contre moi ce complot, ce coup d'état qui m'a coûté la vie.Vous avez armé le bras de Blaise COMPAORE. Du temps de MITTERAND, ça se faisait en cachette. Mais toi, t'as même pas pris de gants pour annoncer que tu avais proposé à ton complice de COMPAORE de ne pas jongler avec la constitution pour se représenter aux élections présidentielles, car tu lui offrais la présidence de la francophonie. Oui, offrir, alors que c'est censé se passer par vote. C'est donc des élections à la façon « bananière » que tu organises parce que tu as tes laquais, certains des présidents africains à tes ordres.

Tu devrais faire très attention car c'est ici à Dakar que Sarko est venu tenir des propos insultants sur «l'homme africain...» Il a récolté une malédiction des ancêtres et esprits africains. Plus jamais il ne sera président de votre pays. La même chose va t'arriver, car tues l'un des pires acteurs de la françafrique,même si tu ne prononces plus ce mot.Je ne tire pas sur une ambulance, ton sort est fatal ».

«Je veux bien t'écouter SANKARA. Mais j'ai un problème.Il m'est reproché par tes paires de ne même pas tenir compte des alliances socialistes avec les Africains, parce que j'avais laissé tomber Laurent GBAGBO quand je dirigeais le part socialiste français, et que Sarko lui faisait la guerre, soit. Mais ce n'est pas une raison pour que AHIDJO me torture en me faisant répéter de force des chansons patriotiques du continent qu'il chante à tue-tête. J'ai beau lui dire que j'ai appris, que je sais déjà, rien à faire et moi je ne peux plus arrêter de chanter.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans l'ombre qui s'éclaire
Et dans l'ombre qui s'épaissit,
Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans l'arbre qui frémit,
Ils sont dans le bois qui gémit,
Ils sont dans l'eau qui coule,
Ils sont dans l'eau qui dort,
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule
Les morts ne sont pas morts.

Je ne sais plus quoi dire, moi qui croyais que c'est l'Afrique qui m'aimait! Pourvu que les Français ne me chassent pas comme les Burkinabés l'ont fait à Blaise, quand je vais postuler pour un second mandat présidentiel ».

Vous savez, il y a un qui fait des mains et des pieds pour redevenir président de son pays. Ils croit avoir vaincu sa malédiction africaine, ce Sarko. Que Nenni, il ne fait que s'enfoncer, se mettant à dos la communauté arabe avec les propos qu'il a tenus sur Rachida DATI. Chasser le naturel, et il revient au galop. Je vais vous l'expliquer la semaine prochaine, car notre cher Sarko est parti se recueillir sur le mausolée de son maître en « grimba », son mentor Omar BONGO.

C'est toujours valable et encore d'actualité n'est- ce pas ?
François Zoomevele Effa

vendredi 13 mai 2016

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
Newsletter
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement