Les nouvelles alliances géostratégiques préfigurent-elles le monde de demain ?
par Michel Lobé Etamé

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 198 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Des évènements majeurs viennent bousculer les alliances géostratégiques d’un monde dominé jusqu’ici par les Etats-Unis après la chute du bloc de l’Est. Ces évènements remettent en cause la suprématie des américains. Les dés sont jetés. Mais qui sont les nouveaux acteurs qui osent défier l’oncle Sam ? La vieille Europe, partenaire privilégié de l’alliance atlantique est larguée sans état d’âme par le bloc anglo-saxon. Les intérêts des uns viennent briser les équilibres précaires et de circonstance des grandes puissances occidentales.

Les Etats-Unis ont quitté l’Afghanistan après une guerre de vingt ans. Surarmés, les américains ne sont pas venus à bout d’un peuple résilient et décidé à préserver ses traditions et sa souveraineté. Une fois encore, les incrédules en sont pour leurs frais. Les armes, mêmes sophistiquées, ne suffisent pas à briser l’élan d’un peuple qui ne se renie pas.

Est-ce pour autant la fin de règne des Etats-Unis ? Cette question peut se poser. Mais elle masque les réalités d’un monde qui se désagrège et qui est désormais soumis aux caprices de l’écologie qui s’invite aux prévisions de croissance des pays riches.

La fin du dollar roi ?

Le dollar, monnaie de référence et obligée dans les paiements internationaux, est grippé. La croissance se ralentit. C’est le signe d’un basculement vers un nouveau cycle économique.

C’est aussi le moment que la Chine et l’Indonésie ont choisi pour annoncer avec fracas qu’ils veulent se passer du dollar dans leurs échanges. Jakarta et Pékin viennent de signer un accord pour se passer progressivement du dollar dans leurs échanges bilatéraux au profit de la Roupie et du Yuan. Cet accord est un signe des mutations économiques qui préfigurent la nouvelle économie mondiale et ses conséquences.

Le projet acté de ces deux pays donne à réfléchir dans les capitales occidentales habituées à paresser sur un matelas de velours que l’Oncle Sam leur garantit. Le silence qui a suivi cette annonce est sans aucun doute l’évènement le plus important qui risque de bousculer agréablement l’économie mondiale imposé de force par les pays riches.

La population de la Chine (1.411.780.000 habitants) et de l’Indonésie (270.984.000 habitants) représente un marché de 1.681.934.000 habitants. Quand on sait que la population mondiale est estimée aujourd’hui à 7.900. 000.000 d’habitants, les grandes puissances ont du souci à se faire sur la prédominance du dollar. D’autres alliances vont s’ajouter au projet de la Chine et de l’Indonésie pour fragiliser encore plus le règne du dollar roi.

Les arguments de la Chine et de l’Indonésie sont, de l’avis des experts, justifiés car le taux d’échange devient plus efficace. En effet, il n’est plus nécessaire d’utiliser un taux croisé avec le dollar américain. Est-ce un signe tangible de la fin du dollar roi ? Le doute est permis.

Les nouvelles alliances géostratégiques

Une autre alliance vient de voir le jour. L’Iran vient de d’adhérer à l’Organisation de la Coopération de Shanghai. Cette organisation regroupe la Chine et la Russie. Le président iranien s’est félicité de cette adhésion qui permet à l’Iran de contrer l’unilatéralisme de l’Occident. Pour l’Iran, l’appartenance à l’Organisation de Coopération de Shanghai est un succès diplomatique et économique qui ouvre un marché potentiel à ce pays soumis à l’embargo américain.

Pour les iraniens, l’embargo de l’Occident est un terrorisme économique qui représente « l’outil le plus important des pays hégémoniques pour imposer leur volonté aux autres ».

Une autre alliance et non des moindres, vient de bousculer l’équilibre du bloc occidental. L’Australie a rompu un contrat de 56 milliards d’euros qui le liait à la France pour la construction de sous-marins au profit des Etats-Unis.

« C’est un coup dans le dos », s’est empressé de dire le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian. Très habile, les Etats-Unis ont associé l’Angleterre à ce contrat juteux pour la construction des sous-marins nucléaires plus performants. Dans ce contexte diplomatique tendu, Paris vient d’annuler la rencontre entre la ministre française des armées Florence Party et son homologue britannique Ben Wallace.

La colère est grande en France. La pauvre Suisse subit elle aussi les foudres de l’Elysée. Ce pays, réputé pour sa « neutralité active », vient de passer commande pour l’achat de 34 avions de chasse F-35 américains au détriment des rafales français. Tous ces actes remettent en cause la solidarité et la cohésion européenne.

Les suédois et les belges, membres de l’union Européennes ont aussi choisi les F-15 américains. Ces achats groupés signent-ils la mort du rafale français ? Où est donc passé la solidarité européenne que Paris appelait de ses vœux ?

En Afrique, la coopération militaire avec les pays du sahel bat de l’aile. Le Mali vient d’annoncer une coopération avec une entreprise de sécurité privée russe dénommée Wagner. La France est encore, une fois de plus très remontée. Par la voix du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, la Coopération de Wagner n’est pas compatible avec les intérêts de la France. Est-ce bientôt la fin de l’opération Barkane ? La position de Jean-Yves Le Drian est décapante. La société de sécurité russe Wagner intervient déjà en RCA et Paris n’a pas plié bagage.

L’affaiblissement de l’Occident qui ne tient pas à céder une part de son gâteau profitera à l’Afrique qui va lier de nouveaux partenariats. L’Afrique francophone pourra aussi décoller économiquement en mettant fin à la françafrique et à sa monnaie avilissante.

Tous ces bouleversements augurent, à n’en pas douter, d’un monde nouveau avec de nouvelles alliances qui devraient intégrer la nouvelle variante Delta.

Par Michel Lobé Étamé
Journaliste Indépendant
Retrouvez l’éditorial sur notre site www.ekilafrica.com et laissez vos réactions avec modération.
Vous pouvez suivre tous les vendredis à 13h30 sur Radio Sud Besançon un débat d’actualité animé par Michel Lobé Étamé à cette adresse : http://radiosud.net/

lundi 27 septembre 2021

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement DouDouDiouf - Métropolicain en téléchargement Mr Dagher - Bénédiction en téléchargement DICK L'EPHPHATA - Je Gravirai les marches en téléchargement Ella SARA - All Glory to God en téléchargement
Princesse Ariane - Dimension Nouvelle en téléchargement Choeur Gospel Douala - en téléchargement FA DIESE - Au delà des frontières En téléchargement Rostand Mballa - Tu es ma préférée en téléchargement Mathématik - Soudée en téléchargement