Gabon: libération de l'ex-ministre du Pétrole incarcéré depuis janvier 2017
AFP

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 27 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####
 

Libreville - L'ex-ministre gabonais du Pétrole, Etienne Dieudonné Ngoubou, en détention préventive depuis plus d'un an et demi pour "détournements de deniers publics", a été remis en liberté sous caution vendredi, a appris l'AFP auprès de son avocat.

"Après plusieurs demandes de mises en liberté, celle-ci a été accordée sous caution", a indiqué Me Anges Kevin Nzigou, avocat de l'ex-ministre du Pétrole arrêté le 12 janvier 2017 et dont le procès s'était ouvert le 30 août 2018.

La caution est de 50 millions de FCFA (76.224 euros), a précisé l'avocat.

En juin, alors que l'ex-ministre n'était pas encore passé devant la justice après 17 mois en prison, le Groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l'homme des Nations unies avait demandé la libération immédiate de M. Ngoubou, jugeant sa détention "arbitraire".

M. Ngoubou est accusé d'avoir détourné quelque 5 milliards de francs CFA (plus de 7,6 millions d'euros), et a été arrêté dans le cadre de l'opération anticorruption Mamba, dite "mains propres".

Lors de l'audience en août, les avocats de M. Ngoubou se disaient entre autres étonnés que les deux marchés contestés dans le cadre des détournements présumés aient été signés, non pas par M. Ngoubou, mais par les ministres de l'Energie, Régis Immongault, en 2011, puis Guy-Bertrand Mapangou en 2016.

Plusieurs hauts responsables ont été arrêtés dans le cadre de l'opération Mamba qui a été lancée début 2017.

Incarcéré depuis le 10 janvier 2017, l'ex-ministre de l'Economie, Magloire Ngambia, est une autre personnalité dont le procès est toujours attendu.

En avril, Blaise Wada, ancien directeur général de l'Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), qui a reconnu toucher des rétrocommissions dans des attributions de marché, avait été condamné à 20 ans de prison.

Les avocats des personnes poursuivies dans l'opération Mamba dénoncent une action à visée "politique" touchant de manière sélective les auteurs de détournements de fonds publics au Gabon.

samedi 6 octobre 2018

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 


EBANDA Manfred 1935 - 2003 - Compilations 2013 des plus belles reprises d'AMIE (AMI OH) en téléchargement Henry Njoh en téléchargement Dina Bell en téléchargement Charles Lembe en téléchargement Album Micheline Ewang - Dissongo en téléchargement Ben Decca en téléchargement
Newsletter
The Very Best of - Bell'A NJOH en téléchargement